Projet de federation AMHE Index du Forum

Projet de federation AMHE
Forum pour organiser le projet de federation AMHE en france

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Troll Sportif
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet de federation AMHE Index du Forum -> Propositions -> Idées spontanées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fabo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2008
Messages: 189
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 02:17 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Au cas où vous en l'auriez pas remarqué, dans un accès de trollisme j'ai ad nauseam exprimé mon doute quant à la qualification de 'sport' de nos activités.

En fait, je suis même encore plus opposé que ca.

Pour plusieurs raisons :


- la majorité des sources des AMHE (cad des choses qui à mon sens définissent le cadre des AMHE) n'ont pas une finalité ou un caractère sportif, mais (le terme est employé faute de mieux "martial" ( en anglais j'aurais dit : Defense ou combative)

- se présenter en tant que fédé sportive va certes pouvoir ouvrir des portes (de salles de sport, localement ; de reconnaissance, nationalement; entre  autres...) mais va irrémédiablement et considérablement limiter notre pratique (obligations diverses de compétitions, grades, etc, etc...bref : la merde).

- etre une fédé sportive va irrémédiablement faire dériver le tout vers cet aspect 'sportif', qui est la cause de merdiers considérables dans les autres fédérations d'arts martiaux. Au risque d'écraser de manière certaine les aspects "non sportifs" de nos disciplines, qui sont pourtant - dans l'esprit - majoritaires.

- etre une fédé agréée jeunesse et sport (ou euvrer dans ce but) va signifier une mainmise pas possible du contrôle gouvernemental sur nos actions, nos activités, sur tout en fait.

C'est un (non) débat, qui entre dans la définition des AMHE. Mais mon opinion est claire là dessus. Et elle a été formée après de longues, longues années de réflexion.



Nos activités sont physiques. Mais elles ne correspondent pas à la définition d'activité sportive, par trop restricitve, et incompatible avec la définition même d'AMHE.



Pourquoi dès lors ne pas metrte en avant de manière claire affirmative, dès le départ, la spécificité de nos pratiques ?

Ce que nous faisons peut se comparer à d'autres choses, mais seulement jusqu'à un certain degré. Ce qui fait que, globalement, ce que nous faisons ne peut guère se comparer à d'autres choses. C'est une chose nouvelle, unique (paradoxe, tout ca), qui à mon avis mérite un traitement spécifique.
_________________
Fabrice Cognot
http://ww.detailleetdestoc.com
http://www.hemac-dijon.com


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Sep - 02:17 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Grég Reynaud


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 157
Localisation: Plumergat

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 02:45 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

La pratique sportive diffère de l'activité physique de loisir par la recherche de performance (type duel, opposition) par rapport à la recherche de bien-être (Kata, gestuelle, esthétique). Or la performance est inhérente à une confrontation où tu dois prendre le dessus sur un adversaire. En revanche, contrairement à d'autres, je n'exclurai pas des AMHE les pratiques solitaires. D'abord, parce que des traités abordent l'escrime face au poteau (comme chez Végéce) en tant que technique d'entraînement historique par exemple, ensuite parce que la recherche de précision par la répétition d'une gestuelle est un aspect important d'une pratique plus sûre.

Par contre, sport ne signifie pas nécessairement compétition. Si tu prend l'exemple du vélo, tu as toutes sortes de disciplines de compétition et tu as aussi le cyclotourisme. Tant que les AMHE ne seront pas "olympiques" à mon avis tu n'auras pas prépondérance de la compét' sur le "loisir". Cependant, une fédé culturelle ne permet pas l'activité physique alors qu'une fédé sportive peut tout à fait abriter du culturel. Compte tenu de la nature au moins partiellement pratique des AMHE, la fédé de type sportive est la seule à pouvoir garantir les deux approches, libre à toi de ne pas participer aux compét' et de préférer une pratique plus méditative, conviviale ou intellectuelle des AMHE.

A+
_________________
Si tu enfermes dans ta main une abeille, elle te pique, ça fait mal mais ce n'est pas grave. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeille !
Un pasteur allemand mort à Dachau.


Revenir en haut
Fabo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2008
Messages: 189
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 03:03 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

je pense que tu ne m'as pas compris. Pas grave. Pour le moment.

Quel est le but de ce qu'on fait .
Le loisir ? La compétiton ? La détente ?


Pas que.

Je considère que nos disciplines ne sont pas des diciplines sportives. Des lors, nous ne pouvons pas prétendre être une fédération sportive.


Totu ca me fait me demander pourquoi (cad dans quel but) on veut créer cette fédé....





Ai-je jamais parlé d'exclure les pratiques solitaires ? Certains membres de ce forum  se sentiraient bien malheureux....
_________________
Fabrice Cognot
http://ww.detailleetdestoc.com
http://www.hemac-dijon.com


Revenir en haut
Grég Reynaud


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 157
Localisation: Plumergat

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 03:35 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Fabo a dit : Quel est le but de ce qu'on fait .
Le loisir ? La compétiton ? La détente ?

Ne peux-tu envisager les trois pour une même pratique ? (bien que manier des armes et affronter un opposant armé pour oublier ses soucis n'est pas une bonne idée)

Pas un sport ? Mais alors faut-il exclure des AMHE les premières armes et techniques d'escrime sportive au XIXéme préolympique (et bien plus tôt à Heidelberg par exemple) ?

En plus, les pratiques des AMHE convergent toujours plus vers le sport.

La seule question pour l'optique d'une fédé c'est, ton avis est-il majoritaire ou minoritaire ? Sport ou pas la structure qui naîtra devra être démocratique dans son fonctionnement.

Réglementairement, je le répète, si on ne s'engage pas sur la voie sportive, une fédé se bornera à éditer des manuels théoriques.

A+
_________________
Si tu enfermes dans ta main une abeille, elle te pique, ça fait mal mais ce n'est pas grave. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeille !
Un pasteur allemand mort à Dachau.


Revenir en haut
Fabo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2008
Messages: 189
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 03:46 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Citation:
En plus, les pratiques des AMHE convergent toujours plus vers le sport.


Non.

Citation:
Réglementairement, je le répète, si on ne s'engage pas sur la voie sportive, une fédé se bornera à éditer des manuels théoriques


Non.


Maintenant, vous pouvez faire sans mon avis. Ou on peut faire sans le tien.

_________________
Fabrice Cognot
http://ww.detailleetdestoc.com
http://www.hemac-dijon.com


Revenir en haut
Grég Reynaud


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 157
Localisation: Plumergat

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 04:03 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Dans la mesure où tu ne proposes rien t'es bien un troll. Simple question de démocratie, si t'es pas d'accord, tu déboules à l'assemblée constituante, tu exprimes tes griefs et la question est soumise au vote.

Maintenant, je ne te connais pas, si tu pouvais préciser ta vision des choses, tu serais moins troll à mes yeux. Twisted Evil

A+
_________________
Si tu enfermes dans ta main une abeille, elle te pique, ça fait mal mais ce n'est pas grave. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeille !
Un pasteur allemand mort à Dachau.


Revenir en haut
Carriere Gilles


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 112
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 10:17 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Définition de notre pratique:
 c’est l’art et la science du combat, qui tend à apprendre aux pratiquants comment fortifier, parfaire ses qualités intérieures, en parallèle avec sa force et sa dextérité physique.
C’est une « science » : par l’apprentissage d’un savoir-faire,  de techniques qui ont pour but la connaissance d’un concept martial. Si la connaissance de l’anatomie, par exemple, permet une meilleure compréhension du corps humain, elle permet aussi, dans le cadre du combat, de mieux détecter les points vitaux du corps.
Le concept martial est basé sur l’apprentissage d’une gestuelle liée aux fonctionnements ergonomiques du corps humain et s’organise dans l’espace à travers des combinaisons géométriques du déplacement, des défenses et des attaques qui trouvent toujours son contraire.La science, c’est l’apprentissage commun qui est identique pour chacun.
“l’escrime est née de la géométrie, tout revers y trouve son coup droit, tout contraire son contraire sans jamais prendre fin” Fillipo Vadi 1482.
C’est un « art » : une connaissance de techniques liées à la recherche de soi, aux développements de la confiance en soi dans la confrontation et la rencontre avec l’autre.
Chaque personne choisit sa voie. Sa quête est personnelle et unique, là  l’apprentissage  sera différent pour chaque personne.
“Cet art est la somme et le guide des bonnes choses”
“Cet art est si noble et si gentil, Il montre à l’homme comment avancer, Rend l’oeil vif, vaillant et impérieux Cet art t’enseigne à bien marcher, Encore à te défende et à rester prêt” (Fillipo Vadi 1482).
L’esprit chevaleresque consiste non à se plier à des modèles existant mais à devenir soi-même, à retrouver le chemin de son propre Pratique
Comme tous les sports d’opposition, c’est un sport individuel se pratiquant à deux.
L’affrontement ne se présente pas dans des conditions semblables à celles des autres sports : l’utilisation d`une arme a pour conséquences d’imposer des règles de sécurité, d’éloigner les protagonistes et donc modifier l’espace d’intervention de l’élève.
Par intermédiaire de l’arme, une relation se crée entre les deux combattants sur le plan psychologique et psychomoteur, dans lequel il peut y avoir dépassement de soi-même qu`à travers l’autre.
Objectifs
. Apprendre à se connaître,(ses forces et de ses limites).Les arts martiaux permettent de cultiver la vertu, cela commence par le respect de l’enseignant, des autres et de soi-même. 
. Développer ses aptitudes cognitives perception de l’environnement avec la commande motrice en passant par la mémorisation, le raisonnement, les émotions et le langage.
. Développer ses aptitudes sensorielles.
 
. Développer la personnalité sans vanité ni orgueil, par le respect, la responsabilité et la maîtrise de soi.
 
. Apporter une détente, plaisir et bien-être physique, psychique et social.
. Acquérir une force et des techniques de défense
qui devront lui permettre, un jour, de faire face aux agressions
 (physique ou mentale).
. Développer des aptitudes à soutenir la confrontation et à élaborer des stratégies efficaces dans un respect conventionnel.
La pratique consiste à provoquer des situations conflictuelles factices mais que l'on cherche à vivre le plus réaliste possible afin de développer un état d'esprit fort et capable de faire face, même dans des situations réelles.
La manipulation juste de l’arme répondra à la force physique et elle oblige l’impulsif et le violent à se maîtriser et rétablie l’équilibre des forces entre deux élèves. Au contraire, celui qui est plus réservé, sous les protections, pourra davantage s’exprimer.
L'art martial c'est l'art de bien gérer la confrontation (physique ou morale), il n’est en aucun cas basé sur la force, les techniques n'ont pas vocation à être utilisées pour blesser ou manifester son ego.

Apprendre à se connaître à travers l’art martial chevaleresque
CONTRÔLE DE L`ÉQUILIBRE de l’habileté et de la precision
L’équilibre général passe par l’acquisition d’un juste positionnement des jambes pendant l’action. La precision et l’habileté vont s’acquérir par la répétition des gestes et des mouvements pour qu’il deviennent naturel. L’acquisition d’éléments techniques fondamentaux sert de base aux exercices de développement de l’adresse générale du pratiquant.
ORGANISATION DANS L`ESPACE :
L`utilisation de l`arme modifie l`espace d`intervention du combattant et l`amène à mieux prendre conscience de son corps dans l’espace. La gestion de la distance par rapport à l`adversaire et l`intégration de l`aire d`évolution, développent par l’observation, la perception et l’attention, pour un juste positionnement.
COORDINATION SPÉCIFIQUE :
Elle se traduit par l`antériorité de l`action de la main et des bras sur les jambes. La synchronisation de l’épée avec les jambes. Apprendre à disocier le mouvement des jambes de celui des bras et la coordination du temps et de l’action sur celui de l’adversaire.
TRAITEMENT DE L`INFORMATION :
Chaque situation prévue ou non prévue entraîne une réponse adaptée.
Respect, maîtrise de soi sont les maîtres mots de l’art martial chevaleresque pour construire un raisonnement d’action et de réactions juste et prompte face au danger.
“Le coup d’oeil, la connaissance et la vitesse sont requis, et si tu as du coeur et de la force, tu poseras problème à tous” Filippo Vadi 1482
Developpement physique :
 Il est également un moyen de se développer physiquement non seulement par les renforcements musculaire et ligamentaire, mais également par le travail d’endurance. C’est pourquoi la séance d’entraînement laisse une place importante à la préparation physique et à l'échauffement, qui se composent d'exercices de musculation, d'assouplissement, et d'étirement.
Physiquement l’entraînement fortifie le corps, intellectuellement les exercices fortifient l’intelligence et les relations juste fortifient la volonté.
“L’exercice est meilleur que l’art, l’exercice est bien utile sans art, mais un art n’est pas très utile sans exercice” Liechtenauer.
“les arts digne d’un homme libre apportent à la jeunesse les valeurs et la tenue d’une conduite sage envers le monde  qui permet de résister toute sa vie aux passions, cela pourtant avec liberté et dignité. si tu es accessible à la peur, n’apprende jamais les armes” Gustave Hergsell.

Donc pour pratiquer il faut réguliérement le faire à vitesse réelle pour acquérir déjà les notion de temps, déplacement et espace de combat qui nécéssite donc des régles, des protections et un cadre ethique.
_________________
http://www.chevaleresque.com
Gilles CARRIERE - CANILHAC


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 10:51 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Bouh, on est reparti la dessus

Citation:
c’est l’art et la science du combat, qui tend à apprendre aux pratiquants comment fortifier, parfaire ses qualités intérieures, en parallèle avec sa force et sa dextérité physique.


Tu ressors ta vision personelle. Pas une définition absolue qui représente les attentes de tous. Pour ceux que j'ai rencontré, ils ne recherchent pas a fortifier leurs "qualités" intérieures. On est pas une fede de yoga.

Citation:
C’est une « science » : par l’apprentissage d’un savoir-faire,  de techniques qui ont pour but la connaissance d’un concept martial. Si la connaissance de l’anatomie, par exemple, permet une meilleure compréhension du corps humain, elle permet aussi, dans le cadre du combat, de mieux détecter les points vitaux du corps.
Le concept martial est basé sur l’apprentissage d’une gestuelle liée aux fonctionnements ergonomiques du corps humain et s’organise dans l’espace à travers des combinaisons géométriques du déplacement, des défenses et des attaques qui trouvent toujours son contraire.La science, c’est l’apprentissage commun qui est identique pour chacun.
“l’escrime est née de la géométrie, tout revers y trouve son coup droit, tout contraire son contraire sans jamais prendre fin” Fillipo Vadi 1482.

Et paf....
Une science, c'est une explication rationelle des choses... enfin je crois. Les sciences, ca varie au cours du temps. La science du XVIème n'est pas celle de nos contemporains... donc dire qu'on fait une science...

Et puis ressortir l'argument de vadi, c'est oublier encore la dimension démagogique de ses propos (la science a la cour des montefeltro, c'est super HYPE)

Citation:
C’est un « art » : une connaissance de techniques liées à la recherche de soi, aux développements de la confiance en soi dans la confrontation et la rencontre avec l’autre.

Re paf.
Un art, c'est un ensemble de techniques qui s'apprennent. Point a la ligne. Aucune référence a la "recherche de soi". On cherche pas a bâtir une fédé de yoga ou d'accompagnement de gens a problèmes.

Citation:
Sa quête est personnelle et unique, là  l’apprentissage  sera différent pour chaque personne.
Pourquoi s'organiser alors....

Citation:
L’esprit chevaleresque consiste non à se plier à des modèles existant mais à devenir soi-même, à retrouver le chemin de son propre Pratique
Alors on va mettre tout de suite les choses au point dans un autre post, mais je ne pense pas que les pratiquants d'AMHE en france (ou a l'étranger) cherchent a mettre en pratique une quelconque chevalerie. Et on va pas repartir sur le débat de 40 pages qu'on a déja eu ( http://guerriers-du-moyen-age.aceboard.fr/12392-1950-25111-0-futur-AMHE.htm ) ( http://guerriers-du-moyen-age.aceboard.fr/12392-824-25195-0-commentaires-fa… ).


Revenir en haut
Gaëtan


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 39

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 12:05 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Le sujet sport et amhe ainsi que le sujet amhe et compétition sont liés.

AMHE est différent de sports de combats historiques européens. Les finalités d'un sport et d'un art martial sont différentes.

Dans les sports de combat classiques, la compétition est omniprésente (j'ai fait de la lutte et du judo, j'ai vu). Quel problème cela pose-t-il? La compétition est par définition dangereuse. On met en face deux individus qui vont devoir se départager en combattant. Le risque c'est que l'orgueil crée l'accident. exemple: si aujourd'hui en lutte libre on autorisait les clefs, il y aurait des brisures de bras à chaque compétition. Dans le stress on veut rentrer la clef, l'autre ne veut pas perdre, on force, crac.

La lutte libre a donc interdit le recours au coups et aux clefs. Ce sera pareil pour les amhe s'il faut définir des normes de pratiques pour la compétition, on interdira certaines choses au risque d'édulcorer les amhe.
Ma préférence va donc a priori pour la pratique d'un art martial sans compétitions.
L'autre problème inhérent à la compétition, c'est le fameux, "en théorie c'est ça, mais en pratique compétitive, c'est ça qu'il faut faire". les joueurs finissent toujours par jouer avec les règles du jeu pour gagner. Au final on fini toujours peu ou prou par dévoyer l'art original en un art de gagner en compétition. Le risque avec la compétition, c'est que le sparring passe du statut de moyen en vu d'une fin: mieu maîtriser les amhe, à celui de la finalité de l'art (ramène une médaille, sois le champion du monde de l'épée longue au shinaï sans clefs ni luttes).

D'un autre côté, la compétition présente certains avantages. D'abord elle permet de se confronter à quelqu'un dans une situation de stress, ce qui est à mon sens intéressant (de même qu'il est intéressant de faire des tests de coupe même si ça n'ira jamais plus loin que de couper des bouteilles d'eau en plastique).
Ensuite, aujourd'hui plusieurs tentatives de normalisation semblent avoir trouvé le bon compromis entre sécurité des compétiteurs et réalisme de la pratique (voir les rencontres organisées par colin Richard).

Donc la compétition peut avoir un certain intérêt si elle reste simplement un moyen (parmi d'autres) de mieux maîtriser les amhe et pas la finalité des amhe.
_________________
Gaëtan Marain
PEAMHE/ ARDAMHE


Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 12:12 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Citation:
Donc la compétition peut avoir un certain intérêt si elle reste simplement un moyen (parmi d'autres) de mieux maîtriser les amhe et pas la finalité des amhe.

Donc un panel PARMI d'autres d'une éventuelle fede, en précisant dans les statuts que la compet est un MOYEN.

Ca peut se faire, mais ca ralonge les explications, donc ca renforce l'incompréhension (je ne fais que souligner... personellement, j'exècre la compétition, je lui piétine la gueule de toutes mes forces.)


Revenir en haut
Grég Reynaud


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 157
Localisation: Plumergat

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 20:25 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Si on parle bien des statuts, je vous porpose la phrase suivante :

"La compétition est une possibilité facultative dont chaque type devra être approuvée par le conseil d'administration après vérification du cadre réglementaire et sécuritaire proposé pour sa réalisation".

Ainsi, le CA (élu) garde la mainmise sur la réalisation des compét' fédérale et normalement cela se fera après avis des cadres techniques.

Après, le promoteur de chaque compét' devra bûcher son projet aidé par la fédé qui l'appuiera sur le possible et le pas acceptable.

A+
_________________
Si tu enfermes dans ta main une abeille, elle te pique, ça fait mal mais ce n'est pas grave. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeille !
Un pasteur allemand mort à Dachau.


Revenir en haut
Michael Huber


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 47
Localisation: rambouillet

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 11:40 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

J'a peur qu'on ne puisse pas faire une fédé d'amhe en faisant l'impasse sur la compétition.
D'une part parce qu'en pratique on en fait, ensuite parce qu'il est bien évident que l'aspect sportif existe déjà dans nos sources historiques (le combat d' "école").
Donc il faut se faire à l'idée qu'on doit encadrer un certain type de compétition, à nous de le rendre le plus acceptable à nos yeux pour éviter tout dérapage.
_________________
Michael Huber
Ardamhe


Revenir en haut
Fabo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2008
Messages: 189
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 12:17 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Il ne s'agit pas de faire l'impasse. Il s'agit de ne pas en faire un but, seulement un moyen. Un autre outiul de "simulation de situation de stress" et de validation/confrotation des acquis techniques.

Les problème de statuter sur les compets sont multiples :
-a terme, on risque d'avoir une activité "orientée compèt", entraînant une dénaturation de tout.
- a un niveau plus pratique : quelles règles ? Nos activités sont tellement multiples....quelles règles ? personne pour le moment n'arrive à s'entendre sur un matériel, sur un système de règle...tu vois ce que je veux dire ?
_________________
Fabrice Cognot
http://ww.detailleetdestoc.com
http://www.hemac-dijon.com


Revenir en haut
Michael Huber


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 47
Localisation: rambouillet

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 12:26 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Je vois bien, hélas Smile, mais on doit absolument encadrer d'une manière ou d'une autre l'activité sportive que l'on génère.
Je suggère de dissocier le règlement des rencontres sportives  des statuts fédéraux, l'un est appelé à évoluer avec le temps, l'autre non, il suffit de préciser dans les statuts que la fédérations encadrera les rencontres sportives qui se devront de respecter les règlements fédéraux, et dans un 2e temps une commission pondra les dits règlements.
_________________
Michael Huber
Ardamhe


Revenir en haut
Fabo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2008
Messages: 189
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 12:40 (2008)    Sujet du message: Le Troll Sportif Répondre en citant

Bon, plutpot que 'encontres sportives' je préfèrerais le terme 'rencontres compétitives' :p
_________________
Fabrice Cognot
http://ww.detailleetdestoc.com
http://www.hemac-dijon.com


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:05 (2017)    Sujet du message: Le Troll Sportif

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet de federation AMHE Index du Forum -> Propositions -> Idées spontanées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com