Projet de federation AMHE Index du Forum

Projet de federation AMHE
Forum pour organiser le projet de federation AMHE en france

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'expertise
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet de federation AMHE Index du Forum -> Propositions -> Idées spontanées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Michael Huber


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 47
Localisation: rambouillet

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 10:43 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Comment on va gêrer ça ?
Ou, dit d'une autre façon, comment va t-on valider les instructeurs ?
On est tous d'accord, pas d'amhe sans connaissance des sources, donc d'un côté il y a une nécessaire connaissance de la part des instructeurs des sources, et il va bien falloir l'évaluer, ce qui est compliqué car ces sources sont multiples et quelques fois difficiles d'interprétations.
De l'autre, un instructeur doit aussi savoir transmettre son savoir, donc il faudra savoir évaluer la pédagogie d'un instructeur, de même que son savoir faire.
C'est un joli sac de noeuds, ça va froisser des égos, mais je ne vois pas comment faire l'impasse dessus car si on ne le fait pas, la fédération d'amhe ne sera qu'une coquille vide servant de caution morale vide de tout sens.
_________________
Michael Huber
Ardamhe


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 1 Oct - 10:43 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Grég Reynaud


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 157
Localisation: Plumergat

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 12:28 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Oui et non,

Classiquement, une fédé se met en place avec une évaluation collégiale. Les membres vont élire ou faire élire par le bureau des chefs/responsables/présidents de commission qui vont devoir déterminer leur discipine avec un collége de membres volontaires. Comme le seul vrai responsable en cas de pépin, c'est le président de la fédération, il est bon de lui prévoir un droit de regard associé à un droit de véto éventuellement (dans un cas il démissionne s'il ne cautionne pas, dans l'autre cas il "tyrannise" jusqu'à ce qu'un vote le conforte ou l'évince). Si on crée une charge de DTN, il servira classiquement de "fusible" au président en échange de l'indépendance du technique et de l'administratif.

Ces premiers chefs/responsables/présidents de commission vont mettre au point des protocoles pour former des instructeurs ou au moins déterminer des minimas pour le devenir.
L'Etat de son côté, peut nommer des référents ou des conseillers techniques pour évaluer le niveau de formations et mettre en place nos premiers diplômes internes. Alors ils sont là pour juger certes mais avant tout pour conseiller et c'est pas satisfaisant pour eux si vous vous faites recaler. Donc, ils sont parfois durs et exigeants mais c'est justifié et ils apportent une aide réelle.

Par contre, attendez-vous à ce que l'on vous réclame d'autres diplômes comme le BAFA pour un stage avec mineurs avec hébergement, le BAFD peut-être, le Brevet de secouriste sans doute. Bref, Educateur sportif c'est une démarche qui n'est pas que spécifiquement technique et c'est vrai qu'une fédé a aussi pour rôle d'organiser tout ça. Je vous rassure, c'est pas si terrible que ça en a l'air.

Par la suite, il nous faudra faire progresser ces niveaux de formation.
Bien souvent, l'Etat "offre" par décret les premiers diplômes d'Etat (si on en arrive là!) à ceux qui ont contribué de manière notable à la mise en place de ces diplômes et ils forment le collége de base pour former les suivants.

Alors, le coups classique c'est qu'un ponte fasse sa mauvaise tête, refuse la démarche et boude dans son coin. C'est idiot, car en dehors des planchers réglementaires il aurait pu faire entendre ses vues en participant pleinement et son expérience aurait même certainement été appréciée. Donc, ce n'est pas rare de voir par la suite, les "dissidents" créer leur propre école en dehors du cadre fédéral. C'est dommage, mais ils en ont le droit jusqu'au jour où la fédé devient délégataire et ils sont obligés de fermer boutique ou de s'expatrier ou de rentrer à la fédé et d'y passer les diplômes ou de se déclarer "consultant en développement personnel" ou "psychothérapeutes" à travers une activité martiale, ce qui est possible mais ne les couvre pas super bien en cas d'accident et plainte d'un élève. De même, il s'est déjà vu que l'ordre des kiné ou des médecins principalement porte plainte pour exercice illégal dans certains cas...

A+
_________________
Si tu enfermes dans ta main une abeille, elle te pique, ça fait mal mais ce n'est pas grave. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeille !
Un pasteur allemand mort à Dachau.


Revenir en haut
Gaëtan


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 39

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 13:26 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Certains parmi nous ont des idées très précises de ce que doit apporter une fédération.


Il est temps je pense d'exposer tout ça. On a une définition et quelques principes (non-violence, compét moyen pas finalité, la fédé vise à promouvoir la recherche l'étude et la pratique des amhe), ok, c'est un début. Mais maintenant, concrètement et à partir de ces bases, qu'attend-t-on d'une fédération?



-         Assurance qui couvre réellement notre activité
-         Mise en place de stage (interprétation de manuel, étude de source…).
-         Obtenir des salles.
-         Intermédiaire entre les assocs qui la compose et l’administration.
-         Réunir une banque de donnée la plus large possible de sources primaires et secondaires.
-         Aide à la publication d’articles, d’ouvrages
-         Eventuellement, une aide à la mise en place de séance d’entraînement en montrant ce qui se fait déjà ailleurs (et oui pas la séance type mais montrer le panel existant dont on peut s’inspirer ou pas).
-         Aide juridique (statuts types pour monter une assoc AMHE).
-         Mettre un annuaire en place (ou plutôt reprendre celui qui existe déjà, crée par Simon il y a quelques temps, c’est pas la peine de refaire ce qui a déjà été fait).
-         Proposer une liste d’équipements aux adhérents (toujours indicatif) avec pourquoi pas des prix négociés.
-         Proposer une série de partenariats avec le milieu universitaire (relayer l’information, tel colloque se tient à telle université à telle date, cela concerne l’étude de ; travailler de concert avec un spécialiste de certaines sources secondaires nécessaires à l’appréhension d’une source primaire, ouais je sais je rêve un peu mais pas tant que ça, dans le milieu de la reconstit, de tels partenariats se mettent déjà en place….)


Dans ce cadre de mutualisation des connaissances, je ne vois pas la nécessité de créer des brevets d’instructeurs. En fait pour le moment, je pense que créer des instructeurs, c’est comme de normaliser un équipement type, ça va appauvrir le travail de recherche.
Pourquoi ? Parce que l’équipement ça fait aussi parti de l’expérimentation raisonnée, et donc du travail de recherche, ainsi déterminer un équipement type a priori c’est déjà limiter le champ de manœuvre de l’association adhérente.
Pour les instructeurs c’est pareil. Si un nouveau groupe se monte n’importe où en France il leur faudra un instructeur.  A défaut d’instructeurs déjà établis dans le coin, l’un d’eux va devoir se dévouer et monter à la capitale (ou ailleurs) pour voir des gus qui vont le juger sur sa démarche. Tout ça rajoute des lourdeurs et si adhérer à une fédé signifie payer une cotis et se taper des galères, personne n’en voudra.
Quant aux groupes déjà établis, si l’un des membres devient instructeur, il y a un risque (c’est humain) de prendre la grosse tête. Ce qui avant était une écoute mutuelle peut à terme se transformer en dogme (« l’instructeur a dit que »). Problèmes d’ego, tout ça… et donc pénalisation de la recherche.


Evidement on pourra me rétorquer que les assurances ne couvriront qu'une acitivité normalisée avec truc bien propre et instructeurs carrés. Le contrat d'assurance bien que contrat d'adhésion, reste un contrat, donc c'est négociable a priori. Plutôt que d'essayer de nous fondre dans des moules qui ne sont pas les nôtres essayons de créer quelque chose de spécifique.



Qu’en pensez vous ?
_________________
Gaëtan Marain
PEAMHE/ ARDAMHE


Dernière édition par Gaëtan le Mer 1 Oct - 20:45 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Grég Reynaud


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 157
Localisation: Plumergat

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 13:52 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Ca me va ! Au boulot !

Je m'occupe de vous soumettre des statuts-type en fin de semaine et vous me dites ce que vous en pensez. J'ouvrirai un sujet pour cela et on regardera en même temps comment finaliser ceux d'une fédé.

A+
_________________
Si tu enfermes dans ta main une abeille, elle te pique, ça fait mal mais ce n'est pas grave. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeille !
Un pasteur allemand mort à Dachau.


Revenir en haut
Michael Huber


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 47
Localisation: rambouillet

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 15:10 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Ce qui me gêne, c'est que ce raisonnement est totalement fondé pour nous amheurs déjà en place, nous n'y trouvons que des avantages avec un minimum de contraintes. Je voterais bien pour des deux mains.
Mais, à force de recevoir des emails de futurs padawans en recherche de salle et cours, a force d'en avoir vu passer à la salle, je pense que le point de vue dudit futur padawan soit légèrement différent. Le fait d'être membre de cette fédération pour une association sera forcément perçu comme un un label de qualité de la part des gens extérieurs.Si ce qui est enseigné dans cette association est bon, pas de problème, mais quid du cas où un highlander en kilt & Jiri, voire un Primael monte une asso qui s'affilie à notre fédé ?
C'est l'image de toute la fédé qui sera associé à celà.
C'est pourquoi je proposerais bien une labellisation graduelle, au choix des instructeurs, avec au premier niveau un instructeur d'une association qui a un simple, garde de membre de la fédé, comme n'importe qui, et un contenu de l'enseignement non garanti par la fédé.
Au dessus des labels graduels, avec un premier niveau garantissant juste la sécurité de la pédagogie sans validation de l'érudition de l'instructeur (et donc potentiellement du portawak du point de vue amhe, mais du portenawak sécuritaire).
Ensuite un label garantissant la sécurité et la conformité de l'enseignement par rapport à ce qu'on sait des amhe, cette conformité étant garantie par ses pairs après un passage auprès d'un comité de personnes possédant déjà cette qualification. Ce dernier label serait un "examen" pas trop élitiste, on ne demande pas au candidat d'être en pointe sur la recherche mais de pouvoir restituer des amhe qui tiennent la route, quitte à laisser certains aspects trop complexes de côté.
Enfin, mais c'est la cerise sur le gateau, on peut faire passer un label "expert", avec là une validation de la connaissance des amhe le plus poussé possible.
Bien sûr, tout ceci serait très clairement expliqué sur le futur site de la fédé, avec un contrôle empêchant quelqu'un de se prétendre une qualification qu'il n'a pas.
Ainsi le padawan en herbe saurait ce qu'il l'attends et ne sera pas trompé sur la marchandise, tout en laissant la possibilté à tout le monde de pratiquer et surtout de monter une asso autour de débutants pleins de bonne volonté tout en s'assurant le soutien de la fédé.
_________________
Michael Huber
Ardamhe


Revenir en haut
Philippe Errard


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 30

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 15:26 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Je suis d'accord. Le premier niveau devrait permettre d'encadrer un cours de manière sécuritaire, mais sans spécialisation amhe -- et sans être rémunéré (équivalent moniteur d'escrime sportive).
Mais je pense que les niveaux "supérieurs" devraient s'appuyer sur un BEES tronc commun ; la partie "spécifique" amhe étant validée par "l'examen" que décrit Michaël.


Revenir en haut
Guillaume


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 18

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 15:41 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

ça me va aussi je pense que c'est ce que tout le monde attend, c'est ni trop restrictif, ni trop laxiste et ça apporterais beaucoup pour les petites assos

Revenir en haut
Grég Reynaud


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 157
Localisation: Plumergat

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 16:10 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Salut Michael

En fait, tu pointes quelque chose de capital qui est la part de bonne foi et de mauvaise foi des asso affiliées.

Alors en ce qui concerne les associations affiliées, tu peux toujours prévoir dans leurs statuts que leur affiliation sera conditionnée par leur acceptation en AG ou par le CA après vote au scrutin secret et autres passe-passe précautionneux. Mais attention, pour une fédé associative, attention au risque de discriminations. Donc, c'est effectivement délicat à gérer et c'est le risque de base dès qu'on s'ouvre au monde extérieur.
Effectivement, si un PW monte une asso, on n'aura d'autre choix que de l'accepter tant qu'elle respecte les règles. Donc, une fois les statuts bouclés, on devra règler les questions de règlement intérieur et d'un règlement de sécurité générale pour les joindre avec à la préf'. Déjà, ils te donneront leur avis sur ces questions, selon les départements, ils le font assez facilement.

Pour les instructeurs, certains sont pour, d'autres contres.
Bon la réglementation oblige à ce qu'un responsable (au sein de l'asso) soit systématiquement désigné et présent et qu'il sache où trouver un téléphone en fonctionnement et une trousse de premiers secours et ils devront assurer aux autorités que le volet 2 de leur casier judiciaire (de mémoire) soit indemne de certaines infraction comme stipulé dans le R322-1 du code du sport. Donc ça, c'est une base obligatoire et on n'y coupera pas (c'est déjà le cas pour vous ?) mais la fédé n'a rien à voir là-dedans. Accessoirement, ça me semble plutôt raisonnable et la fédé peut le rappeler d'ailleurs mais c'est une prérogative d'Etat.

Bon qui aura réellement besoin de diplôme :
-Ceux qui veulent enseigner une pratique à des mineurs (appliqué ou pas ?)
-Ceux qui veulent vivre de leur enseignement (les pros ou semi-pro, on oublie les dédommagements). Si les AMHE sont définitivement reconnus APS par l'Etat, ça deviendra la règle.

Donc, effectivement es instructeurs bénévoles, ça n'existe pas a priori puisqu'on s'entraîne "mutuellement" entre pairs. Maintenant, la fédé peut attribuer des distinctions intellectuelles et vouloir sanctionner des niveaux de connaissance pour favoriser l'émulation. A terme, il est possible qu'il faille par contre, créer un diplôme de juge-arbitre (simple idée à débattre).

Si cela doit déborder sur des responsabilités pratiques (autoriser ou pas un membre à entrer en lice parce qu'il est saoul ou qu'il a oublié sa coquille etc.) et de l'instruction, il faudra en discuter alors avec la direction des sports et savoir si ce n'est tout simplement pas la responsabilité du président de club lui-même qui s'engage .
Il faudra aussi confirmer qu'un diplôme de Maître d'arme (FFE donc) permet vraiment d'enseigner les AMHE. Une note écrite officielle me satisferait.


A+
_________________
Si tu enfermes dans ta main une abeille, elle te pique, ça fait mal mais ce n'est pas grave. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeille !
Un pasteur allemand mort à Dachau.


Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 16:15 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Donc, si j'ai bien décomposé le post de Michael

Citation:
Le fait d'être membre de cette fédération pour une association sera forcément perçu comme un un label de qualité de la part des gens extérieurs.


Je pense que c'est l'objectif, enfin L'UN des objectifs. La caution de qualité, notre "made in germany" a nous...

Citation:
Si ce qui est enseigné dans cette association est bon, pas de problème, mais quid du cas où un highlander en kilt & Jiri, voire un Primael monte une asso qui s'affilie à notre fédé ?


C'était dans le cas hypothétique d'un débarquement en force de pseudo goths en rut et en manque que j'avais mis l'option "impossible a modifier même par vote". Bon, comme le despotisme éclairé n'est pas en odeur de sainteté depuis catherine II, je pense que c'est pas la meilleure voie. Mais les gens fous restent un problème. Ou tout du moins les gens inconscient (et ca, il y en a)

Citation:
au premier niveau un instructeur d'une association qui a un simple, garde de membre de la fédé, comme n'importe qui, et un contenu de l'enseignement non garanti par la fédé.


Donc, dans l'idée, ce serait jouer sur la motivation interne au club d'un de ses membres ... c'est ca ? Voir QUI va sortir du groupe pour assumer un entrainement ? Bref, voir qui est un instructeur POTENTIEL .... ?

Citation:
Au dessus des labels graduels, avec un premier niveau garantissant juste la sécurité de la pédagogie sans validation de l'érudition de l'instructeur (et donc potentiellement du portawak du point de vue amhe, mais du portenawak sécuritaire).


Valider potentiellement du portnawak me hérisse un peu quand meme... a quel poste hypothétique verrait tu un tel responsable de cours ? dans quel type de cours ? Pour quel type de pratiquants ?

Citation:
Ensuite un label garantissant la sécurité et la conformité de l'enseignement par rapport à ce qu'on sait des amhe, cette conformité étant garantie par ses pairs après un passage auprès d'un comité de personnes possédant déjà cette qualification.


Donc on repart, a ce niveau, sur l'idée lancée par Philippe E. ? Moi j'aime bien. Et puis, comme déja dit, devenir prof, c'est pas facile, ca n'a JAMAIS ete a la portée de tout le monde. Donc évaluer les capacité de quelqu'un a enseigner quelque chose, ca ne me gène pas...

Citation:
Ce dernier label serait un "examen" pas trop élitiste, on ne demande pas au candidat d'être en pointe sur la recherche


En effet. Mais peut etre que donner, a ce niveau de validation de compétences, des outils de base de cette recherne ne serait pas une mauvaise idée ?

Citation:
Enfin, mais c'est la cerise sur le gateau, on peut faire passer un label "expert", avec là une validation de la connaissance des amhe le plus poussé possible.


On fait pas un peu doublon avec le précédent ?

Certains organismes étrangers avaient faits dépendre leurs "grades" de la maitrise, aussi bien historique que théorique ou technique de plusieurs armes.... cette idée m'avait parue un peu saugrenue, mais elle existe... vous en pensez quoi ?

Citation:
Bien sûr, tout ceci serait très clairement expliqué sur le futur site de la fédé, avec un contrôle empêchant quelqu'un de se prétendre une qualification qu'il n'a pas.


Ca ca demande quelqu'un de compétent, et pas mal, en site et en gestion de site... moi, jpeux faire beaucoup de choses (meme des gateaux, du canard au poires et un petit salé qui déchire) mais pas ca.


Revenir en haut
Fabo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2008
Messages: 189
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 16:26 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

je veux bien tester ton petit salé.
_________________
Fabrice Cognot
http://ww.detailleetdestoc.com
http://www.hemac-dijon.com


Revenir en haut
cedric ougier


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 37
Localisation: vesoul

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 16:40 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Moi je prend le canard ;-)

Revenir en haut
MSN
Gaëtan


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 39

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 16:57 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Ok, je comprend.

Le but c'est de s'assurer que le respect des statuts de la fédé ne soit pas que théorique et donc de pouvoir exclure une pratique jugée dangereuse si le gus qui monte un groupe et veut s'affilier à la fédé ne respecte pas les règles élémentaires. Pas d'instructeur au niveau label 1, pas d'affiliation possible.

Donc l'idée serait d'avoir un premier label a minima qui permet à un groupe de s'affilier à la fédé. Ce label a minima permet de s'assurer que l'instructeur du dit groupe respecte les principes énoncés dans le préambule (leur champ d'investigation et leur démarche cadrent avec la définition et il n'a pas de finalité violente, +notions de sécurité basiques respectées...). En d'autres termes il permet d'exclure du circuit les groupes violents ou hors sujet.

Effectivement, c'est pas trop restrictif, et c'est une sécurité non négligeable.
Le gros morceau consiste alors (comme tu l'as fait remarquer Michael) à définir les conditions d'obtention de ce label (qui l'attribue, d'après quels critères).

Mais après, en ce qui concerne les labels supérieurs? Seraient-ils seulement honnorifiques (j'ai obtenu tel degré de label suite à mon travail sur tel auteur) ou est-ce qu'ils impliquent des droits/ devoirs?


Par exemple, j'ai obtenu le label démarche avancée 3 (au hasard) qui me permet de prétendre à organiser un stage fédéral. L'instructeur label niveau 1 lui ne peut pas y prétendre?
Ou bien ces labels supérieurs auraient simplement vocation à créer une émulation de groupe positive?
_________________
Gaëtan Marain
PEAMHE/ ARDAMHE


Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 17:09 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

L'idée du stade 3 = stages est pas mal....

Enfin, c'est une bonne piste de réflexion...


Revenir en haut
Michael Huber


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 47
Localisation: rambouillet

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 17:12 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

Pierre Alexandre Chaize a écrit:


Donc, dans l'idée, ce serait jouer sur la motivation interne au club d'un de ses membres ... c'est ca ? Voir QUI va sortir du groupe pour assumer un entrainement ? Bref, voir qui est un instructeur POTENTIEL .... ?
==>Non, en fait ce niveau 0 valide simplement le fait que cette asso dit pratiquer des amhe, sans aucune garantie de la qualité de l'instruction donnée. C'est destiné aux assos qui se montent à partir de zéro. Ca dit aux padawans en herbe: on les connait, on les aide, c'est mieux que rien mais c'est tout.

Citation:


Au dessus des labels graduels, avec un premier niveau garantissant juste la sécurité de la pédagogie sans validation de l'érudition de l'instructeur (et donc potentiellement du portawak du point de vue amhe, mais du portenawak sécuritaire).



Valider potentiellement du portnawak me hérisse un peu quand meme... a quel poste hypothétique verrait tu un tel responsable de cours ? dans quel type de cours ? Pour quel type de pratiquants ?
==>Pour celui là, l'apprenti padawan reçevra le message: cet instructeur dit pratiquer des amhe, nous on te garanti seulement que cela se fera dans de bonnes conditions sécuritaire. C'est notre équivalent du tronc commun du  BEES.



En effet. Mais peut etre que donner, a ce niveau de validation de compétences, des outils de base de cette recherne ne serait pas une mauvaise idée ?
==>la fédé devrait donner des outils de base pour aider la recherche à tout le monde  le souhaitant, et pas seulement aux cadres des assos.



On fait pas un peu doublon avec le précédent ?
==>Non, le premier c'est la base: machin a lu et compris G. Windsor ou C Tobler ou C Richard ou ta traduction de Meyer ou... Il est capable de faire travailler les gens sur ces bases là, connait les gardes, les frappes, sait quand les utiliser...la base quoi.
Cette  personne peut prendre en main un groupe et assurer que ses élèves puisse apprendre (une partie) des amhe et parvenir au même niveau que lui.

Le niveau expert lui a assimilé une école ou un auteur, il est capable d'improviser tout en restant dans l'esprit du dit auteur, il a une certaine aisance dans la compréhension le texte original non traduit, il peut expliquer le pourquoi et le comment des choses et sait en outre que ce qu'il sait peut etre contesté et remis en cause et dans ce cas il modifiera si beoin est sa vision des choses. c'est Franck Cinato quand il te parle du I33, Matt Easton pour Fiore, Matt Galas pour...ben presque tout Smile , Daniel Jacquet pour le CGM558 (notez que je n'ai cité que des gens absent de ce forum pour d'évidentes questions d'égos Wink )

Certains organismes étrangers avaient faits dépendre leurs "grades" de la maitrise, aussi bien historique que théorique ou technique de plusieurs armes.... cette idée m'avait parue un peu saugrenue, mais elle existe... vous en pensez quoi ?
==>Il faudra y songer à terme. On peut imaginer que untel soit déclaré expert à tel truc, à tel truc aussi, à tel machin et imaginer des titres honorifiques pour ceux maitrisant un certain nombres de thèmes. Je ne suis pas cependant enthousiaste, ça flatte trop l'égo et ça ne rajoute pas de réelle valeur ajoutée. Ca pourrait finir mal


Ca ca demande quelqu'un de compétent, et pas mal, en site et en gestion de site... moi, jpeux faire beaucoup de choses (meme des gateaux, du canard au poires et un petit salé qui déchire) mais pas ca.
==>faire un site c'est simple techniquement, c'est écrire le contenu qui est compliqué. Mais je veux voir ton canard au poires, miam !



_________________
Michael Huber
Ardamhe


Revenir en haut
Grég Reynaud


Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2008
Messages: 157
Localisation: Plumergat

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 17:15 (2008)    Sujet du message: L'expertise Répondre en citant

On n'en est encore loin de tout ça mais c'est plutôt sain comme démarche.

A mon avis,

Distinguez un cursus théorique et un cursus pratique.

Je m'explique : Je connais un mec qui fabrique des monopalmes, il est en pointe en terme de propriétés mécanique des composites, de mécanique des fluides et d'ergonomie. C'est aussi un entraîneur très compétent le chrono en main et il fut responsable de l'équipe féminine cadette nationale. Par contre, il pése 120 kg pour 1m70 et il ne pourrait jamais atteindre un bon niveau de performance ou même de technique en nage avec palme vue sa morphologie handicapante.

A contrario, mon paternel a recalé un champion de course à pied en montagne, alpiniste chevronné avec déjà 3 sommet de 8000m à son actif, au brevet d'Etat d'accompagnateur de moyenne montagne parce qu'il lui a soutenu à l'oral en physiologie que le coeur était un os. Comme on attend d'un guide un minimum de savoir-faire en secourisme notamment, il s'est fait recaler, c'était une question éliminatoire.

Donc, je me répète, distinguez bien les "labels théoriques" des "labels pratiques". Bien qu'en général, à partir d'un bon niveau, il soit exigible un minimum de l'un pour progresser dans l'autre.

Enfin, distinguez aussi les "labels d'arbitrage", j'y tiens mais à moins que, comme au golf, on puisse choisir de se pénaliser soi-même en cas de faute, ce sera indispensable pour la moindre compet'. Nous ne sommes pas tous des gentlemen...

A+
_________________
Si tu enfermes dans ta main une abeille, elle te pique, ça fait mal mais ce n'est pas grave. Mais si elle ne te piquait pas, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeille !
Un pasteur allemand mort à Dachau.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:54 (2017)    Sujet du message: L'expertise

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet de federation AMHE Index du Forum -> Propositions -> Idées spontanées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com