Projet de federation AMHE Index du Forum

Projet de federation AMHE
Forum pour organiser le projet de federation AMHE en france

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

QUID de la recherche

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet de federation AMHE Index du Forum -> Propositions -> Idées spontanées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 18:06 (2009)    Sujet du message: QUID de la recherche Répondre en citant

Je sais, ca fait un bout de temps que le forum est peu animé (je me suis cassé le doigt, puis la main, et puis le taf, tout ca tout ca)

Cependant, j'aimerais bien poser le problème de la recherche et de sa place dans les AMHE. Suite a plusieurs discussions, je me suis en effet rendu compte que certains confondaient recherche et AMHE. En fait, la démarche de recherche devenait non plus l'outil qui mène a la connaissance des AMHE, mais bien l'objectif. Dans cette vision, pratiquer les AMHE devient synonyme de traduire, transcrire et analyser des sources, et non plus de pratiquer un style martial.

C'est a mon sens une grave erreur. L'un de mes collègues faisait récemment une observation judicieuse. Les AMHE sont a l'opposé des AMO. Dans ces derniers, on pratique afin de connaitre la technique, les principes et les méthodes. Les AMHE demandent pour l'instant de connaitre afin de pouvoir pratiquer.

Or, ce n'est qu'une démarche temporaire. Il faudra bien à un moment pouvoir offrir aussi une pratique qui ne nécessite pas la compréhension des langues anciennes, de la codicologie... et puis soyons honnètes, combien d'entre nous se basent sur des travaux déja fait, des traductions, transcriptions et analyses publiées... Bref, sur des travaux d'enseignants, que ces derniers en soient conscient ou non...

En fait, cette question se pose ainsi :

Que sont en fait les AMHE ?

La recherche sur des textes techiques anciens ?
La pratique des techniques martiales anciennes ?
Les deux ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Oct - 18:06 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
rémi D


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2008
Messages: 19
Localisation: 95 (val d'oise)

MessagePosté le: Mer 28 Oct - 11:55 (2009)    Sujet du message: QUID de la recherche Répondre en citant

Pour ma part, je considère que la recherche est à la base des AMHE ; elle en est la source et en même temps le moteur, même si le but des AMHE reside bel et bien dans l’accomplissement de geste, que ce soit dans un contexte purement technique, ou bien martial, ou encore sportif.

Je distingue aussi dans les AMHE, les trois composantes suivantes :
La Recherhce, qui regroupe à la fois la découverte de nouveaux ouvrages et la traduction de ses sources écrites (sources directes), mais aussi l’archéologie et le travail sur les sources indirectes (armes et armures, etc).
L’Interprétation, qui consiste à créer le geste à partir de ces sources.
La Pratique, qui vise à aquérir le geste et pourvoir le restituer dans un cadre martial et/ou sportif.

La question de la recherche est aujourd’hui posée sur fond de débat sur la transmission du savoir en AMHE. En effet, la première génération d’AMHeurs, celle qui à du tout inventer et découvrir possède très souvent la triple casquette (recherche, interprétation et pratique), parfois seulement la recherche et l’interprétation, plus rarement la recherche seule. La seconde génération (dont je fait partie), s’est appuyée sur le travail de la première et possède la double casquette Interprétation/Pratique, parfois certains on su faire également de la recherche (c’est mon cas). Enfin, la troisième génération, qui elle suis l’enseignement de la première et la seconde et ne possède plus que la pratique.
Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, cette troisième génération n’est pas mauvaise pour autant. C’est même tout le contraire. Comme elle est affranchie du travail de recherche et d’interprétation, elle consacre toute son énergie dans la pratique et il est surprenant de voir à quelle vitesse elle apprends. Bien sur elle reste dépendante de l’interprétation de la première et seconde génération…

Ceci étant dit, que va-t-il se passer à la quatrième génération (ceux qui auront appris de ceux qui auront appris de ceux qui auront interprété de ceux qui auront traduit !) ? Est-il nécessaire, pour pouvoir prétendre transmettre un savoir AMHE, avoir au moins la Pratique et l’Interprétation ? A mon sens OUI, car transmettre simplement sur la pratique (j’ai appris de untel qui à appris de untel qui … qui à lu lichtenauer) c’est retirer le H de AMHE et devenir des écoles d’Art Martial Européen (avec éventuellement des courants de pensée inspirés de maîtres anciens pour les écoles les plus sérieuses).

Peut etre est-ce parce que je suis de cette seconde génération, mais je tiens beaucoup au Historique de AMHE. Sans la recherche, nous ferions tous de GN !

Pour conclure, la recherche est partie des AMHE au même titre que l’interprétation et la pratique, mais ces trois disciplines peuvent s’effectuer en parralèlle et il est possible de ne toucher qu’a un seul de ses trois aspects des AMHE. Toutefois, lorsqu’il s’agit de transmettre, donc d’enseigner, je pense qu’il est necessaire de posséder au moins l’interprétation est la pratique, sans quoi petit à petit, nous perdirions ce lien qui est l’historicité.
_________________
Rémi DEYME
Ardamhe
Creatif


Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Jeu 29 Oct - 00:46 (2009)    Sujet du message: QUID de la recherche Répondre en citant

Citation:
Toutefois, lorsqu’il s’agit de transmettre, donc d’enseigner, je pense qu’il est necessaire de posséder au moins l’interprétation est la pratique, sans quoi petit à petit, nous perdirions ce lien qui est l’historicité.


Vu que notre référent est la source, il y a peu de souci que ca soit autrement. Cela dit, n'appellons pas les enseignants des chercheurs, c'est réduire de beaucoup le travail des vrais chercheurs, ceux qui nourissent les AMHE depuis des années sans forcément enseigner ou pratiquer.

En appartée, le role d'un enseignant est complexe. Il doit tout aussi bien donner les bases aux amateurs que stimuler les gens plus confirmés. Tous les cas de figure ne demandent pas une maitrise ou une transmission de la démarche d'interprétation. Comme je le disais ailleurs, il existe et existera des gens qui n'ont que pour seul interet d'apprendre un art martial et de le pratiquer, peut etre avec un élément "historique" dans le cursus de l'enseignant.... Mais c'est même pas sur...


Revenir en haut
Boisset Benoit


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2008
Messages: 58
Localisation: Clérieux

MessagePosté le: Jeu 29 Oct - 20:43 (2009)    Sujet du message: QUID de la recherche Répondre en citant

exactement du même avis que
rémi D.
_________________
http://amhe.epee-medievale.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Alexander PIERRE


Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2008
Messages: 19
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 16:16 (2009)    Sujet du message: QUID de la recherche Répondre en citant

Pierre Al,

Tu es bien conscient que ce terme de chercheur n'est utilisé qu'abusivement par des personnes qui ne sont pas familière avec le milieu ou des gens extérieurs aux AMHE qui nous considère comme des rats de bibliothèque dans une tour d'ivoire. C'est pas la peine d'insister ici sur la définition du terme.

Quant à ce que sont les AMHE: je suppose que ça englobe une recherche "amont" (trouver de nouvelles sources, les transcrire et les traduire), l'interprétation (recherche "avale") et la pratique qui peut en découler.

Libre aux uns et aux autres d'agir sur l'un ou plusieurs de ces domaines. Chacun requiert d'ailleurs des compétences qui ne se recoupent pas nécessairement.

Je vous rejoins quand vous dites qu'un enseignant permettant à la dernière activité d'éxister doit, entres autres choses, agir sur les deux derniers tableaux (interprétation et pratique).

Citation:
Comme je le disais ailleurs, il existe et existera des gens qui n'ont que pour seul interet d'apprendre un art martial et de le pratiquer


C'est une réalité certaine au même titre que beaucoup de groupes ne sont pas encore prêts ou non pas l'envie d'enseigner à ce genre de personnes ou même d'enseigner tout court (bien que ce dernier point soit un peu hypocrite dans la mesure où un "sempai" guide toujours celui qui est moins avancé).
@+
Alexander
_________________
P.E.A.M.H.E. - Die Kunst dem Noob


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:58 (2017)    Sujet du message: QUID de la recherche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet de federation AMHE Index du Forum -> Propositions -> Idées spontanées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com