Projet de federation AMHE Index du Forum

Projet de federation AMHE
Forum pour organiser le projet de federation AMHE en france

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1)
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet de federation AMHE Index du Forum -> Projet de federation AMHE -> Projet d'organisation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:32 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Baron a dit

Bonjour

La direction départemental des jeunesse et des sports ma envoyer un courrier me demandant:

-Notre type d'activité
-somme nous une association physique ou moral
-le type d'établissement ou nous allons pratiquer notre activité
-les nom et prénom des administrateurs
-le plus abérant ils demande même les casier judiciaire bulletin numéro 2 a tout les administrateurs, en sachant qu'il faut faire la demande auprès du procureur de la republic.

Le système lourd qui est l'administration a encore frappé, mais la chose la plus bizarre j'ai demander a une autre association sportive bénévole et il n'a pas reçue ce courrier de la direction départemental des jeunesse et des sports.

Pour revenir au casier judiciaire bulletin numero 2 je me suis un peu renseigner sur internet ça ne concerne que les professionnels (pour un métier par exemple), pour une association bénévole c'est un peu louche je trouve.

Donc je pose la question auprès des association sportive bénévole (comme les association d'AMHE)présent sur ce forum avez vous reçue ce courrier provenant de la direction départemental des jeunesse et des sports de votre département?
Peut être je doit redéfinir les status? (la encore...)

En tout cas je vais faire la démarche auprès de la DDJS puisque je suis obligé de le faire, mais je trouve que leur système va un peu loin.

Merci



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:32 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:33 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Le furet a dit

Qu veux-tu, l'ambiance de Privas est contagieuse et on s'y ennuie à devenir dingue.

En fait, je pense que ça y est vous êtes officiellement considérés comme pratique sportive non affiliée à une fédération comme toute sortes de nano arts martiaux asiatiques faisant appel à de vraies armes (blunt or not blunt).

Félicitations, vous êtes promus !

T'inquiètes pas, la préfecture d'Ardèche est assez timorée et demande des garanties tous azimuts même au mépris de certaines lois nationales parfois. Par contre, vous pourriez bien avoir une petite visite un de ces quatre matins (sache que les branches sportives et "animations-culture" des DDJS se détestent cordialement). Bon si vous faites de l'instruction, ils sont cap' de vous demander un brevet d'État FFE.
Après, ça dépend aussi de vos statuts, de ce que vous y avez mis, de si vous avez des membres mineurs, de si le maire de la commune du siège s'est ému de vos prestations armées, si un des fonctionnaire vous a vu en presta et s'en inquiéte etc., etc. Les préf' par les biais des DD concernées demandent souvent des garanties ou des mises en conformité d'après ce qu'elles lisent dans les statuts et réglements d'asso. Bon soyons optimiste, ils veulent juste vérifier que vous n'êtes pas de grands bandits et que vous ne jouez pas à "Highlander" dans un jardin public avec des épées affûtées. Maintenant, tu dois avoir le nom de la personne en charge du dossier et un petit coup de fil courtois t'en apprendra certainement beaucoup.

Ou alors c'est Primaël qui a dit qu'il était adhérent chez vous ou bien il vous a balancé aux RG. (ok, je sors !)

En tout cas ton affaire m'intéresse, je planche sur les statuts de Letavia en ce moment.

A+

PS : Si on vous emmerde trop, créez une fédé et ils vous offriront le café pour discuter. Tôt ou tard, choisie ou subie, ce sera la voie que les AMHE seront obligés de prendre s'ils veulent un avenir dans ce pays. Je crois que les amateurs de gladiature romaine ont avancé dans cette voie, si l'un passe par là et peut en parler...




Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:38 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Amaury a dit

Clair de Lame pour sa part est une association artistique et culturelle qui ne pratique pas l'escrime et ou aucun cours n'est donné.


En fait nous pratiquons la chorégraphie de combat et les arts martiaux historiques.

Nous dépendons du service "culture" du fait de notre activité et du service "sport" en ce qui concerne les locaux (ben oui, il faut plus de place que pour faire du yoga...).

Pas de cours données mais uniquement des entraînements entre les membres du club, ainsi pas d'enseignant BE nécessaire donc pas de rapport avec la FFE. Chaque membre s'entraîne sous sa propre RC et le club est couvert par une assurance complémentaire (pour les salles, les stages et en cas de démonstrations en extérieur...).

La pratique de la chorégraphie de combat se fait bien sûr avec des rapières et des épées mais pas seulement (nous utilisons aussi des balais, des parapluies, les mains nues, des ratons laveurs... et toujours avec un contexte théâtralisé...). Donc pas d'étiquette "escrime artistique" standard, encore une fois pas de rapport avec la FFE.

La pratique des AMHE se déroule dans le même cadre, il n'y à pas de compétitions, donc pas de licences particulières ni d'assurances trop coûteuses. L'augmentation de notre activité de sparring nous fait songer à blinder un peu l'assurance mais c'est tout.

Ainsi nous sommes un club amateur dans le bon sens du terme et profitons pleinement de ce pour quoi est faite la structure associative: Se rencontrer entre passionnés pour exercer une activité ensemble dans un but non lucratif.

La vie du club est bien tenue (AG, réunions de bureau, etc...), les papiers à jour en préfecture et nous n'avons jamais eus de courriers ou autre... Mais c'est normale car pour les organismes nous ne pratiquons pas un sport, nous n'avons pas d'enseignant et nous ne faisons pas de compétitions.






Dernière édition par Pierre Alexandre Chaize le Ven 26 Sep - 11:45 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:44 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Baron a dit

Bonjour et merci pour ta rapidité.


Simple précision mon assos est basé dans la drome.

En fait, je pense que ça y est vous êtes officiellement considérés comme pratique sportive non affiliée à une fédération

Je pense que ça doit être ça et il a fallu que ça tombe sur moi.

Bon si vous faites de l'instruction, ils sont cap' de vous demander un brevet d'État FFE.

Nous fonctionnons et peu comme amaury vient de le d'écrire mais on dirait qu'il joue sur les mots.

Maintenant, tu dois avoir le nom de la personne en charge du dossier et un petit coup de fil courtois t'en apprendra certainement beaucoup.

Oui et c'est la deuxième fois que je l'appel, je lui est précisé que nous reconstituons les arts martiaux européen, que nous somme pas une troupe de spectacle, que nous somme une association bénévole etc...
Mais le gars ma bien précisé de déclaré notre type d'équipement au près de la FFE et ensuite a la préfecture, pourtant je lui est bien dit ce que nous pratiquons n'a rien avoir avec la FFE.
Il ma dit aussi que la ffe est chargé par le ministère des sports de cadré et d'imposer les règles au près des association pratiquant l'escrime médiévale...
Maintenant que doit je faire, demander auprès de la FFE et de la préfecture de ma démarche a suivre ou de redéfinir le but de mon association sur les status? Si j'aurais su qui avait autant de contrainte je me serais beaucoup mieux préparé a définir les status.

En tout cas ton affaire m'intéresse, je planche sur les statuts de Letavia en ce moment.

Ok je te tiens au courent mais ta pratique va être basé sur le bouclier, la lance et l'épée?





Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:45 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Oui et en Groupe sur plusieurs rangs, chacun défendant 3 pieds de ligne de front et pouvant permuter avec son suiveur, l'armée à la romaine quoi ! En fait, les données sont un peu différentes pour nous. On fait nos presta avec des armes d'entraînement en bois attestées par les divers manuels d'instruction de la période. Par contre, cela veut dire que toutes les lames métal sont tranchantes mais ne servent pas en mêlée. Je sais que c'est une culture un peu décontenançante mais les gants d'arme n'étant pas attestés avant le VII-VIIIéme siécle, mieux vaut agir ainsi (et en plus ça préserve nos boucliers !) Mais je m'égare.

Bon, récemment, deux choses ont changé. D'abord, une nouvelle réglementation sur les armes blanche et la notion de motif légitime de port avec interdiction de port dans les manifestations publiques (sic !) dont on a peu entendu parler ici, mais y'a eu une petite synthèse dans "Charc" le mag' des chasseurs à l'arc avec de nombreuses interrogations sur les interprétations et les vides laissés. Pour exemple et de mémoire, un archer qui veut légalement porter une lame à garde de plus 14cm doit avoir un motif légitime. Porter un permis de chasse valide et être en action de chasse constitue un motif légitime.

Deuxième chose, mais qui va de pair, si vous pouvez justifier la possession et le port d'une épée par une pratique sportive, alors vous devez pouvoir présenter une licence sportive (comme moi pour déplacer mon fusil-harpon d'ailleurs) et ces licences, seule la FFE peut actuellement vous les faire et servir d'interface pratiquants-Etat. Bref, en plus de la course au nombre de licenciés pour toucher plus de subventions, la FFE est en train de s'attacher les AMHE peut-être bien à la demande de l'Etat.

Après quelques tentatives avortées, à l'occasion de ce durcissement de la loi sur les armes, je crois qu'ils auront réussi à se faire déléguer le truc ce coups-ci. Maintenant, si vous êtes nombreux, rien ne vous interdit de faire un fédé dissidente à l'avenir, ça s'est déjà vu... A 1000 ou 2000 vous serez crédibles.
A+


PS : Tiens par curiosité, si c'est la DDJS de la Drôme tu peux m'envoyer en MP le nom de la personne en charge ? Mon Pôpa en est retraité mais il les connait bien et le cas écheant s'il y a des trucs que tu piges pas, je peux peut-être voir avec lui.




Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:46 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Dans l'essonne (91) nous n'avons rien reçu de la sorte. Pourtant nous sommes connu pour pratiquer les entraînements depuis plus d'une dizaine d'années. Si l'objectif est de rallier tout le monde vers la FFE, il risque d'avoir des surprises. Les gens risque plus de se tourner vers la clandestinité, en pratiquant leur activité à l'abri des regards et ce sans encadrement.



Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:46 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Et les institutions commenceront a punir et a chercher les dissidents...

Honnètement, la clandestinité n'est PAS la réponse adaptée. Ca doit faire maintenant 5 ou six ans que je dis et répète qu'une institution a l'échelle nationale devrait se mettre en place. Or, on assiste au contraire a une multiplication des assos d'AMHE.

Une des solutions a ton problème, c'est de préciser que tu ne fais pas de l'escrime, étant donné que tu ne pratiques AUCUNE des trois armes dont la FFE a la charge, que personne n'est rénuméré, qu'il n'y a pas de maitre d'armes, et pas d'enseignement d'escrime. On ne PEUT PAS te rattacher a une institution qui n'a pas de rapport avec ce que tu fais.

Donc oui, jouer au con et dire que les épées médiévales, c'est pas des épées comme l'escrime en a..... ca peut marcher.

Maintenant, si des gens de la fonction publique commencent a avoir ces réactions, ca devient inquiétant.... A signaler si d'autres ont vécus ou vivent ca.



Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:46 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Vu le contrôleur qui s'occupe de son dossier, je ne jouerai pas à ça... C'est un tour de passe-passe à se faire interdire l'accès aux salles public ou à se faire confisquer les armes.

A+



Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:46 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Sauf que C'EST le tour de passe passe qui permet a la FFE de dénier toute responsabilité sur les combats "meds".... de la a dire que ca marcherait pas dans l'autre sens ....

Je rappelle en effet a tout hazard que la FFE claironnne qu'elle et elle SEULE dispose de l'autorisation d'utiliser le terme escrime pour sa discipline.

Nos activités de plus ne tombent PAS dans son escarcelle, textes de la dite FFE a l'appui.

Donc, si la FFE ne fait QUE de l'escrime (c'est l'AAF, si mes souvenirs sont bons, qui sponsorise l'escrime artistique, la FFE ne servant que de cadre légal) et que nos disciplines ne sont pas de l'escrime (ou alors le kendo EST de l'escrime, et on a là un beau merdier juridique....
) .... il faut pas chercher bien loin.



Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:47 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Vu ! C'est bon, Baron, j'ai pigé le truc.

Alors c'est une simple question de réglementation récente pour encadrer toutes les pratiques sportives "sauvages" (sans ou avec fédé donc), quelles quelles soient.

Voici le mémo de la fédé de plongée (J'adore ma fédé et sa commission juridique !) à propos  de la loi qui t'intéresse. Laisse juste de côté ce qui concerne la piscine. Lisez notamment l'article 322-2 et l'arrêté du 27 juin 2005 en bas de seconde page et son article 2 en bas de troisième page. Mais tout est utile à savoir et vous indique les autres articles à connaître pour vous situer.

http://www.ffessm.fr/ffessm/SCA/6_etabl_APS.pdf


Voici la loi dont vous dépendez. En tout cas, le contrôleur DDJS vous assimile clairement à une activité physique et/ou sportive et estime qu'elle vous est applicable.

Félicitations, quant vous atteindrez 100 000 pratiquants sur 3 continents, vous pourrez prétendre accéder au JO


Bref, merci de m'avoir transmis ton formulaire Baron. Ca n'est rien de plus que ça pour l'instant.
Mais lisez bien le 322-2 "... garanties d'hygiéne et de sécurité définies par voie réglementaire." Le problème pour vous c'est la législation sur les armes d'une part plus le fait que ces règlements en général se font par arrêté ministériel après discussion avec une commision fédérale. Qui pourra parler pour les AMHE ?

Ce que tu devrais essayer de savoir maintenant c'est si d'autres asso ont été contactées...

@Pierre-AL : Pardonnes mon ignorance mais je croyais que la FFE avait une commission "escrime artistique" et une autre "escrime médiévale" un peu forcés par la diversification de la demande au sein de ses clubs fin années 90. Ca a cafouillé ??



Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:47 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Moralité, faites du spectacle !!!



Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:48 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Ouais ! Fais gaffe de ne pas te faire requalifier toi !



Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:48 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
question débile d'un Belge
chez vous, les pratiquants d'arts martiaux asiatiques utilisants un katana doivent être affiliés à la FFE ?
je ne pense pas ... donc voilà la porte de sortie, non ?



Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:48 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Le problème pour vous c'est la législation sur les armes d'une part plus le fait que ces règlements en général se font par arrêté ministériel après discussion avec une commision fédérale.

Dans ce cas je doit détaillé notre équipement a la préfecture?
Je vais envoyer un courrier au conseiller dans un premier temp pour bien expliquer notre activité peut être il pourra mieux nous guider, parce que la FFE ce va être chaud mais je vais quand même les contacter pour ce que eux pense de la situation si oui ou non mon activité et compatible avec la FFE. En faite mon appel aura juste pour but de prouver au conseiller que la FFE n'a aucun rapport avec mon activité.




Revenir en haut
Pierre Alexandre Chaize
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2008
Messages: 659

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:49 (2008)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1) Répondre en citant

Citation:
Honnètement, c'est la PREMIERE fois que ca arrive.... certains pensent que c'est lié au fichage progressif des personnes a risque (dont nous faisons partie).

A mon sens, il faut bien faire comprendre que la FFE n'a légalement AUCUN droit sur nous. Donc nous envoyer les voir est une perte de temps...

Point final.



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:05 (2017)    Sujet du message: Retranscription des éléments prélimilaires évoqués ailleurs (discussion 1)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Projet de federation AMHE Index du Forum -> Projet de federation AMHE -> Projet d'organisation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com